Des waterstarts et des jibes à Brouwersdam

 

Un article de Céline Grosjean

 

 

Après une belle réussite d’un premier stage à Leucate, nous avons relancé la machine ! Le club EWC (Espace Windsurf Camps) né au mois de mars compte déjà 2 stages ventés :-).

La deuxième semaine de septembre était la seule semaine disponible pour toucher les pompiers, les étudiants en éducation physique, médecine, design ou ceux avec une seconde session, car en dentisterie c’est assez fréquent ;-). Sans oublier les mineurs futurs étudiants en langue.

 

La destination a été choisie assez tardivement, car nous souhaitions aller vers la chaleur du sud, mais les très bonnes ‘stats’ de vent de la Hollande, particulièrement Brouwersdam, nous ont convaincus ! Et nous n’avons pas été déçus ! Sur 7 jours, nous avons eu la possibilité de naviguer 4 jours.

 

Après quelques difficultés pour amener nos stagiaires sur le spot le lundi matin (les jeunes n’ont pas de voiture…), nous nous sommes finalement tous retrouvés au bord de l’eau. Heureusement que notre pompier et la voiture EW étaient présents. Remercions également les parents disponibles !

 

Une brise légère nous a permis de commencer en douceur notre stage de 7 jours. L’installation dans notre grande maison louée pour l’occasion, les courses pour les futurs repas, un petit cours théorique accompagné de vidéos sur le waterstart et le jibe et nous voilà partis sur l’eau histoire de découvrir le spot ainsi que de faire quelques virements de bord et empannages.

L’ambiance de l’équipe sur l’eau annonçait la couleur des journées à suivre :-).

 

Malgré des prévisions assez légères, les deux journées qui ont suivi ont été très profitables avec un planning en 5.2 pour moi. Juste le bon vent pour progresser et comprendre les futurs waterstarts et/ou jibes.

La Gopro sur la tête, je pouvais suivre et débriefer chaque stagiaire de manière individuelle dès le lendemain matin. Ceci nous a valu de très nettes progressions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une journée de pause fut nécessaire après ces deux jours de nav’ malgré les bons stretchings que nous effectuions quotidiennement. Grasse mat’ pour tout le monde et une journée très tranquille se terminant sur la plage pour jouer au frisbee. Cette pause était nécessaire au vu de ce qui nous arrivait le lendemain…

 

 

 

 

 

 

Et, en effet, le jour suivant, j’ai commencé la journée en 4.0 et fini en 3.4. De grosses conditions pour l’équipe qui était plus que motivée et qui a navigué durant de longues heures.

 

Les progrès ? Lio a passé son premier jibe, Gilles avait les deux pieds dans les straps, Paul gère ses waterstarts, Morgane commence la courbe (au jibe), Alice attaque ses jibes avec une position plus en avant et tente ses premiers sauts, Sophie nous fait des virements de feu sur son petit volume et Noémie neutralise sa voile au jibe avec facilité !

Quel bonheur !

 

 

 


 

 

Merci à l’équipe du club EWC : JP, Sim et Cam ! Mais également au surfshop Utopeak !

On remet ça l’année prochaine !

 

 

Un article de Céline Grosjean

 

Une pensée sur “Des waterstarts et des jibes à Brouwersdam”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *