Ivan Cacaly — Sea Clone boards


La perfection n’existe pas! Je vois que tu n’as pas vu la finition de certaines de mes planches…” [rire]


Issu d’une famille à vocation artistique, Ivan est dans le métier depuis quelques années. Il a commencé par redessiner le design graphiques de différentes boards – skate, wind ou encore surfboards; puis, comme beaucoup de shapers, il a rafistolé des planches cassées avant de leur donner une nouvelle jeunesse, puis il en est venu à la réparation pure sur la demande de riders locaux de Montpellier… Il franchit le pas du shape à l’été en 2008 par un proto de windsurf vague, à 5 boitiers d’ailerons… Quelques mois passent et il présente en avant première sur Windsurf Journal un prototype de slalom de moins de 2 mètres de long ! Le pas de la stratification au rabot et de la création est franchi !

En 2009, rencontre avec Sylvain “Iceman” Routier, rider windsurf et stand up paddle des côtes nordiques ; échanges et projet autour du stand up paddle de race, support encore inconnu chez nous en 2009.



Des mois ont été nécessaires pour arriver à un résultat de création de shapes cohérents et efficaces sur l’eau ! Fin de l’automne 2009, l’atelier propose 5 machines de Sup, 3 vagues atypiques de 7 à 10’8 et 2 monstres de courses de 14 et 18 pieds…Tests officiels en rade de Brest par 20/25 nds de vent, houle courte et serrée, les riders testeurs découvrent 5 mois de travail, des designs originaux et uniques, tant par la construction bio composite que par l’ergonomie novatrice des ponts, les astuces diverses, etc… Un choc visuel et technique, des sensations de navigations nouvelles, les riders présents sont enchantés, Sylvain et Ivan ravis de leur labeur… La petite histoire est en route !


Néo-matériaux, esthétique et développement durable

Les shapes Sea Clone reposent sur une philosophie respectueuse de notre environnement, notamment sur la nature des matériaux (résine et fibres) employés ; des bio composites écologiques comme le lin, le basalte associés aux résines bio sourcées… Précurseur dans leur emploi, Ivan est en veille permanente sur l’actualité des néo-matériaux propres susceptibles de correspondre à cet état d’esprit et une utilisation pertinente dans le cadre du développement de shapes efficaces.
Par exemple, les derniers customs de l’atelier ont abandonné la technologie sandwich polyuréthane pour celle du liège.


L’esthétique prend également une grande place dans ce travail de sorte que les matériaux soigneusement sélectionnés pour la construction sont également choisis pour leur rendu à la finition sous glass type surfboards. Néanmoins, les peintures lorsqu’elles sont présentes sont biologiques.
Ivan aime ce rapport entre caractéristiques techniques, performance, esthétique en plus des valeurs qui tournent autour d’une construction saine ; l’ensemble des matériaux et leur déchet sont triés et recyclés via des filières spécialisées (pain polystyrène, etc..).


Avenir ?

Les évènements de la vie ont amené Ivan a déménager l’atelier à deux reprises au cours de la dernière année; après le développement des prototypes SUP, le mois de Mars 2010 a été l’occasion d’une installation au plus près des nombreux spots du sud de la France… L’atelier aujourd’hui installé à Leucate, assure la prise en charge et la réparation de la majorité des planches des shops leucatois, des riders locaux et en vacances sur la capitale française du vent, et développe des sup et windsurf boards pour tous les riders désireux de posséder une machine originale et différente.


L’atelier vient de créer son team de course stand up paddle et participe de belle manière aux épreuves locales et européennes (Sainte Maxime sup race); Ivan est aussi sollicité pour le développement de shape de sup race d’une marque en pleine évolution sur ce domaine…


Les photos


Article similaire : Custom DMC

Une pensée sur “Ivan Cacaly — Sea Clone boards”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.