La baie de Saros – Le spot turc

 

Un article de Deniz Aslan

 

La baie de Saros est le premier spot de bump and jump de Turquie !

 

Le spot se situe tout à fait à l’Ouest de la Turquie, en face de l’île Gökçeada. Il fait partie de la province de Çanakkale et du district Eceabat.

 

Venant de l’étranger, l’accès au spot est assez facile grâce à un petit aéroport local situé dans la ville de Çanakkale. (Istanbul est à 350 km du spot).

 

Le Meltem (Etésien en français) est le vent que l’on retrouve très régulièrement. Il vient du Nord et s’établit de mai à octobre. Le spot est assez réputé, car il se trouve sur la pointe la plus ventée de la Turquie. Un effet Venturi (accélération des fluides) est créé grâce au rétrécissement dû à la présence de l’île Gökçeada. On profite donc de 20 à 25 nœuds side, side-on 20 jours sur 30 en pleine saison.

Les premiers 75 m, l’eau arrive jusqu’aux cuisses. Après 150 m, un clapot bien formé (50 cm à 1 m) s’établit pour envoyer toutes sortes de rotations telles que le front loop. Mais attention aux dauphins et tortues 🙂

 

40 km de sable blanc en pleine nature, l’eau à 20 – 25 degrés et pieds au bord, voici toute une série de facteurs très agréables pour naviguer! Les débutants profitent des conditions parfaites du matin : le vent souffle jusqu’à 15 nœuds.

 

 

 

Une toute nouvelle école : Storm Windsurfing Club vient de s’installer sur le spot (dans le Parc National privé de la baie de Saros) de quoi réjouir ces jeunes apprentis ! Elle est ouverte pendant toute la saison d’été. Il s’agit également de la première école de windsurf qui touche à la discipline de freeride et Bump and Jump. En Turquie, le slalom est très développé, l’école essaie donc de toucher à d’autres disciplines.

 

 

Si vous cherchez un logement, l’Hotel Kum est le seul hôtel du Parc National le plus proche de l’école. (55 euros par personne par nuit). Mais il y a également d’autres options en ville.

La nourriture locale est constituée de fruits de mer et de poissons accompagnés d’huile d’olive et de légumes. Mais c’est à Çanakkale qu’il faut aller pour trouver les meilleurs restaurants et les boites de nuit.

Sans vent, il y a toujours des choses à faire ! En plus des différents sports de glisse, Çanakkale et une des villes les plus importantes de Turquie par son histoire (la batailles des Dardanelles). Il y a donc beaucoup de choses à voir : forteresse, sépultures militaires, site archéologique de Troie, vestiges d’Assos, la montagne de İda, …).

Hors saison, il y a beaucoup de précipitations et la température de l’eau descend entre 10 et 15 degrés…

 

Page Facebook du club : facebook.com/StormWindsurfing

 

 

Un article de Deniz Aslan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *