Russell Groves – A life to ride

 

ARTICLE : Céline Grosjean
PHOTOGRAPHE : Céline Grosjean

 

russell groves

Lors de mon séjour à Lanzarote, en juin dernier, j’ai pu enfin rencontrer Russell avec qui je parlais depuis quelque temps sur le web. En effet, Russell fait partie, depuis le début de l’année, du team Espace Windsurf en tant que « pédago ». Il écrit donc régulièrement des articles concernant l’explication de moves (ex d’articles).

russell groves

Russell est passionné de windsurf depuis 1977 ! Aujourd’hui, il a 54 ans et la passion reste intacte !!!
Il se lève tôt pour faire des montages vidéo ou travailler sur son blog (lien), puis travaille toute la journée pour le club de Windsurf Las Cucharas (lien). Et, en fin de journée, il est de retour sur le web.
En deux semaines et demie, je l’ai vu prendre un jour de congé ! Et il n’en avait plus pris depuis août 2012. Autant dire qu’il aime ce qu’il fait !

Il est régulièrement sur l’eau en SUP ou en planche le matin avant l’ouverture du club et même l’après-midi lorsqu’il n’y a pas trop de clients.

Sur le web, Russell est toujours disponible pour répondre à mes questions ! Pour moi, il est un peu comme mon «dictionnaire de windsurf». En effet, entre l’histoire de la planche, l’évolution des shapes des planches et du design des voiles, la physique de la planche à voile ou l’apprentissage d’un move, il a toujours réponse à tout !
Sur le terrain, il est tout aussi disponible ! Son savoir et sa pédagogie m’ont vraiment impressionnée. Dans l’enseignement, il cherche toujours le meilleur moyen de faire passer une information. Il va sur l’eau, teste et fait des essais afin de trouver comment faire comprendre certains mouvements.

russell groves

Tous les jours, il m’a donné des conseils et des exercices à travailler sur l’eau en essayant de me faire comprendre grâce à un simulateur. Depuis son poste, il essayait, tant qu’il le pouvait, de me voir évoluer avec ses jumelles, afin de me donner un feedback en fin de session.
Tous ses conseils m’ont tellement aidée que j’ai l’impression d’avoir progressé en quelques jours, comme si j’avais navigué pendant 1 mois (ou beaucoup plus !).
Pour information, il demande 150 euros pour une semaine de conseils. Alors, profitez-en et ne perdez pas votre temps !

Il enseigne en principe un seul mouvement par étape, afin de comparer avec un autre mouvement que l’on connaît déjà. Il fait donc toujours des rapprochements entre les moves, afin de préparer au mieux l’apprenant
(ex. : 360 upwind et le Flaka, le jibe et le bottom turn…). Il ne lui est pas nécessaire de faire lui-même tous les moves et c’est là qu’on reconnaît le coach ! Il sait analyser, comparer et tester, afin d’aider à réussir un move !
La position neutre de la voile est sa base, que ce soit en position normale ou à contre. Et cette notion m’a fait comprendre beaucoup de choses !

upwind-360-straps

Russell voue sa vie à sa passion qu’est le windsurf !
Merci Russell !

 

ARTICLE : Céline Grosjean
PHOTOGRAPHE : Céline Grosjean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *