Airwaves Nouméa Dream Cup PWA 2014

 

Airwaves Nouméa Dream Cup 2014, le grand retour du circuit professionnel de WINDSURF en Nouvelle-Calédonie.

 

Du 18 au 23 novembre 2014, l’Anse Vata va retrouver les grands émois des Nouméa Dream Cup d’il y a 20 ans.

Il y a maintenant 20 ans, l’Anse-Vata était le nec plus ultra des spots de slalom et recevait chaque année le gratin mondial des professionnels de windsurf !

Une épreuve mondiale incontournable qui a permis de faire émerger de grands noms comme Robert TERITEHAU, Manolo BARLER, Laurent GAUZERE ou encore Michel QUINTIN bien connus du public calédonien.

 

Avec l’expérience acquise par l’ASPTT NOUMEA GLISSE (ANG), l’association a su convaincre la Professional Windsurfers Association (PWA) et les partenaires institutionnels pour organiser du 18 au 23 novembre, la dernière étape de la Coupe du Monde de Slalom cette année !

 

Un projet ambitieux qui permettra à la Nouvelle-Calédonie de rayonner à nouveau dans le monde de la glisse et de faire du ‘Caillou’ un attrait supplémentaire pour le tourisme international, mais également le tourisme sportif qui se développe.

Photo 2

 

La PWA lève « la » voile sur le plus beau Lagon du Monde :

 

Dans une eau à 26°C, sur une île bercée par les Alizés et dans le plus grand lagon du monde. Nouméa accueillera la dernière étape du circuit Pro International de Slalom PWA.

Avec un lagon exceptionnel, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Nouvelle-Calédonie possède un capital indéniable jalousement gardé. Les spots les plus renommés sont à Nouméa où l’on trouve le plus de pratiquants et un vent régulier accéléré par la géographie de la presqu’île.

 

Vague à Magenta, Free style à la Côte Blanche et Slalom depuis l’Anse Vata. A partir de là, le terrain de jeu est immense et magnifique et offre la chance de naviguer d’un îlot à l’autre en prenant garde de ne pas troubler les espèces protégées, car il est courant de rencontrer, au gré des sorties sur l’eau, tortues, raies, mais aussi dugongs et dauphins parmi les espèces les plus admirables.

 

Photo 6

 

Un parrain local d’exception :

 

Pour Robert Territehau, notre vedette locale, grand vainqueur de la « Nouméa Dream Cup » 1988, mais aussi 3 fois champion du Monde Indoor, 7 fois champion de France, et vice-champion du monde de slalom :

 

« Je ne pensais pas que nous aurions le plaisir un jour de voir la coupe du Monde de windsurf revenir en Nouvelle-Calédonie pour moi c’était un rêve… qui devient réalité grâce à l’investissement des bénévoles de l’ANG.

C’est une immense opportunité pour le Territoire de rayonner à nouveau dans le monde entier à travers les passionnés de windsurf… une opportunité pour nos jeunes également de se confronter au gratin mondial et pourquoi pas de susciter des vocations. Je suis vraiment fier de participer comme je peux à ce super projet et j’ai déjà hâte d’y être pour échanger avec mes amis de la glisse »

 

francoise

 

Au-delà du lagon, de la nature, il y a une culture métissée, un patrimoine artistique & culturel :

 

En amont, pour valoriser les richesses de la Nouvelle-Calédonie et associer un public encore plus large, au-delà de Nouméa, au-delà des surfeurs, un concours de trophées mettra en lumière le talent des artistes-sculpteurs du territoire. Les plus beaux trophées seront remis aux vainqueurs de la PWA.

En guise d’échauffement, le week-end précédent la semaine de la AIRWAVES Nouméa Dream Cup, soit du 15 au 17 novembre, sera organisé le Grand Prix Château Royal, auquel participeront des coureurs Australiens et Tahitiens notamment, qui promet d’être une belle rencontre entre les Pro et les meilleurs compétiteurs locaux et océaniens. Cet évènement pro-amateurs permettra aux windsurfers locaux qui n’auraient pas pu se sélectionner, de régater avec les meilleurs mondiaux.

Ce sera également l’occasion pour les windsurfers professionnels de venir plus tôt au ‘Caillou’ pour s’entraîner et s’habituer aux conditions du mythique spot de l’Anse-Vata. L’ANG profitera de l’occasion pour organiser « le Trophée des Légendes Calédoniennes » qui permettra aux grands noms du windsurf Calédonien de glisser sur un parcours longue distance.

 

Photo 4

 

À propos de la Nouvelle-Calédonie :

 

Situé dans le Pacifique Sud, à quelques 18.000 km de la France et ayant pour voisins les plus proches l’Australie et la Nouvelle-Zélande, le ‘Caillou’ doit son nom à cette grande chaîne de montagnes qui forme la Grande Terre et s’étend, telle une colonne vertébrale, sur 400 km de long.

 

Avec ses 23.400 km2 de lagon et ses 8.000 km de barrière récifale, la Nouvelle-Calédonie possède le plus grand lagon du monde, inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 2008. Sa biodiversité est exceptionnelle et l’île est classée 4ème pays de la planète pour sa richesse biologique.

 

Photo 1

 Photo 5

 
 

 

Source : http://airwaves-noumeadreamcup.nc

Photo : Patrice Morin – http://www.patricemorin.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *