Naviguer en Nouvelle-Calédonie

Article de Tiffany Roudeillac

 

Situé en plein cœur du Pacific Sud, cet archipel d’Océanie fait parler de lui à des milliers de kilomètres! Oui, vous savez, cet endroit dont vous rêvez secrètement avec ses plages de sable blanc et son magnifique lagon d’eau bleue turquoise !

Avec le plus grand lagon du monde classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Nouvelle-Calédonie offre aux amateurs de sports nautiques, d’innombrables terrains de jeux, dignes de paysages de cartes postales !

 

nouvelle caledonie

 

Quand naviguer en Nouvelle-Calédonie ?

 

Ici, il faut dire que l’on est gâté… En général on peut naviguer TOUTE L’ANNEE !!!! Mais la période idéale de navigation en Nouvelle Calédonie est d’octobre à avril. Durant ces saisons, les alizés sont bien établis et les températures varient entre 25° et 27°, de quoi parfaire son bronzage et sortir les « claquettes ». Et quoi de mieux que de naviguer en maillot de bain 2 pièces ou en boardshort ?!

A noter quand même que de février à mars, c’est la saison des cyclones ! Mais après tout, ça veut dire qu’il y a du vent …

cyclone - nouvelle calédonie   cyclone - nouvelle calédonie

 

Où naviguer en Nouvelle-Calédonie ?

 

A l’Anse Vata, me direz-vous ? « The spot » de la Nouméa Cup qui a reçu la finale de la célèbre coupe du monde de Windsurf  (PWA) deux années consécutives !

La plage de l’Anse Vata est située en plein cœur de la ville de Nouméa, capitale de la Nouvelle-Calédonie. Avec un plan d’eau technique (avec ce petit clapot serré qui te tue les genoux après quelques heures de nav !),  l’Anse Vata reste le spot le plus fréquenté ! Places de parking, proximité avec les bars pour l’apéro after-session, une bande d’herbe pour dégréer sans avoir 4 tonnes de sable sur ton matos et surtout, les ilôts !!

anse-vata

 

Le plus proche, l’Île aux Canards (non, il n’y a pas pleins de canards, mais juste des gens qui viennent faire la bronzette sur la plage et profiter du sentier sous-marin en masque/tuba (réserve marine classée depuis peu au patrimoine mondial de l’UNESCO)… un public au top pour les freestyleurs et les « m’as-tu vu » qui font de magnifiques racing-jibes à ras du bord ! En plus de ça, le plus sympa, c’est qu’en seulement 2 minutes environ, on y est (oui bon, ça dépend si tu t’appelles Antoine Albeau ou si comme moi, tu es plutôt Mr tout le monde qui fait du 28 nœuds en V-max dans la baie de l’Anse Vata…).

ile-aux-canards

 

 

Quand le vent n’est pas au rendez-vous, c’est également à l’Anse Vata que vous verrez les Foils !!!

foil - windsurf    foil - windsurf

 

Pour les plus courageux, il y a l’Ilot Maître… Là, on est plutôt sur du 7-10 min. pour y aller si Eole n’est pas trop méchant … On s’attaque à ce qu’on appelle « le chenal » !!! Ce terme fait doucement rire Julien Quentel qui n’appelle pas ça un chenal, parce que « les vagues ne sont pas très grosses »… En même temps, il s’attendait à quoi… Le chenal ce n’est pas tellement ce genre-là :

mais plutôt ça :

julien-quentel   chenal-anse-vata-maitre

 

Alors quand tu kiffes pas trop la houle, t’es en mode rodéo, faut pas que j’tombe. Ou alors, tu as ceux qui gèrent et c’est le gros kiffe entre les sauts et les surfs… En fait, la traversée n’est pas la même pour tout le monde !!

Mais bon, arrivé à destination, t’es quand même bien content d’avoir fait tout ce chemin… un bel îlot où t’as pied partout (sauf lors des grandes marées hautes, t’es un peu sur la pointe des pieds parfois… oui, c’est vrai je ne suis pas super grande non plus).

Plan d’eau lisse, on A-DO-RE ! Faut « juste »  éviter les kitesurfs et les tortues, mais à part ça c’est top. Ou alors prévoir un couteau pour les fils de kite et un deuxième aileron pour les tortues ! 😉 De temps en temps, on a aussi notre copain Bully le requin (surnommé ainsi par notre Sean international qui serre les fesses chaque fois qu’il le croise !) qui vient nous faire un coucou.

ilot-maitre

 

Donc en résumé, Anse-Vata, Ile aux Canard, Anse-Vata ou Ilot Maître à marée haute ! Sinon, vous allez vous retrouver comme Delphine et Sean à tirer des bords pour contourner tout ce récif et rentrer à la plage.

Ceci étant dit, dès que les conditions le permettent, je vous conseille très fortement de faire la traversée et profiter du plan d’eau pour vous faire des abatées de ouf et exploser votre V-max ! C’est aussi le moyen de se tirer la bourre avec les potes et se vanter, à savoir qui ira plus vite que l’autre ! (c’est bien les mecs ça).

Si jamais vous souhaitez venir en Nouvelle-Calédonie, mais que le transport du matos vous paraît être une histoire insurmontable, vous pouvez toujours louer votre équipement ! Super équipe dynamique et sympa, vous avez « Aloha Windsurfing » qui propose du matériel en location à l’heure ou au forfait, à vous de choisir ce qui vous convient le mieux… Leur camion est facilement reconnaissable et se situe au bord de mer sur la Promenade Roger Laroque.

aloha-windsurfing

 

Si jamais vous arrivez à l’Ilot Maître et que vous êtes encore motivé pour découvrir le bleu profond de la Nouvelle-Calédonie, vous continuez votre route pour arriver à cet endroit sorti d’un conte de fées… l’Ilot Goéland ! L’eau est tellement transparente que vous y verrez le fond de sable blanc… La vue en vaut le détour et pourquoi ne pas brancher la GoPro pour narguer vos potes à votre retour ?!

ilot-goeland

 

Sachez quand même que l’Ilot Goéland est une réserve intégrale saisonnière qui est accessible uniquement du 1er avril au 30 septembre et donc fermée d’accès du 1er octobre au 31 mars.

A quelques kilomètres de l’Anse Vata, vous avez également la Baie de Sainte-Marie qui accueille principalement des jeunes Windsurfeurs du club de l’ACPV. Méga-entraînés, on y trouve surtout des graines de champions !! Vous avez sûrement déjà vu quelques-uns de ces visages : les frères prodiges  Thomas et Nicolas GOYARD, Sarah HAUSER avec son corps parfait et ses bikinis ultra-sexy, la douce et souriante Sarah HEBERT  (qui attend un petit boutchou), l’indétrônable Lilou GRANIER, Basile JACQUIN, la Black Machine ou encore le freestyleur Antoine ALBERT pour ne citer qu’eux… Tous ces noms transportent les couleurs de la Nouvelle-Calédonie dans le monde entier !

thomas-et-nicolas-goyard   sarah-hauser   sarah-hebert

basile-jacquin   lilou-granier   antoine-albert

 

   

Le plan d’eau de Sainte-Marie n’est pas non plus de tout repos avec un même type de clapot, mais moins serré que celui de l’Anse Vata ! Vous partez au beach start d’une petite plage abritée du vent pour ensuite vous faire propulser une fois sorti de la dévente ! Slalom, freestyle, vague … on y trouve de tout !

A l’ACPV, on retrouve les meetings de freestyle, les 4H de l’ACPV ou encore les Championnats de Nouvelle-Calédonie, à la rencontre de la crème de la crème de nos caïds qui nous en mettent plein la vue 

freestyle-acpv

championnats-nc

 

A proximité, il y a l’Ilot Sainte Marie et les jeunes kiffent pas mal de se rendre à un endroit surnommé « Bercy » avec plan d’eau lisse, un véritable terrain de jeu pour des bords de speed et des jibes full taquet !

Allez, on continue notre traversée et cette fois rendez-vous à Magenta, pour les gagas de la vague !

Attention aux patates quelques-uns ont dû y laisser des ailerons et des bouts de peau… oui, oui vous avez bien lu ! Vous savez ce qui arrive quand vous vous faites délicatement « Washer » et que vous sentez la douceur du corail vous effleurer ! Dans votre tête, vous imaginez déjà la vision d’horreur de ce soir… désinfection au citron, efficace mais loin d’être aussi agréable que la Biseptine ou la Bétadine !

Si vous êtes un mordu de vagues et que vous n’avez pas de boat pour aller jusqu’à Ténia, vous opterez pour Magenta ! Avec un peu de chance, Patrice Morin ne sera pas bien loin avec son appareil photo… méga clichés assurés !!

magenta

 

A environ 1 heure de route en voiture de Nouméa, sortez les guns, on est  à Ouano !! Le top du top pour les amateurs de speed, avec de l’eau jusqu’à la taille, tant pis les gamelles au jibe ou les fautes de quarts, on se relève et on se prend quelques minutes pour en rire avec la bande qui n’a pas loupé 1 seconde de votre exploit ! De toute façon, c’est toujours quand on fait des trucs méga cools que personne regarde… par contre les casse-gueule, ça, tout le monde t’a vu, pris en photo et ce sera répété et déformé !!

C’est le moment pour les gros gabarits de sortir la 90L et la 6.2 pour des V-max hallucinantes et pour les filles de venir titiller un peu les garçons machos !

Entraînement aux jibes pendant qu’on y est, ça fait pas de mal, mais bizarrement ils rentrent toujours pratiquement tous… pas comme à l’Anse Vata ! Comme à l’Ilot Maître, quand y’a pas beaucoup d’eau, on est sûr d’y trouver des kites… Là c’est une invasion de kaïds de super sauts, alors on se méfie ! Après tout, y’a de la place pour tout le monde, les kites au bord et les planches un peu plus vers le large… pas de panique, on a toujours de l’eau jusqu’à la taille. A Ouano, on est sur un herbier donc on a souvent les pieds gluants et quand on fait son beach start, on a l’impression que le grip a secrètement disparu.

Vous avez l’envie de partir à la découverte ? Tirez des bords pour monter sur l’îlot qui est juste en face ou bien faire un tour à la baie qui se trouve derrière, des kilomètres pour s’éclater avec les copains et puis c’est tellement bon, on a envie que chaque bord dure une éternité !!

En partant de la plage d’Ouano, vous pouvez vous rendre à l’Ever Prosperity, sur le récif d’Ouano. En fait, il existe en Nouvelle-Calédonie deux épaves baptisées « Ever Prosperity ». L’histoire étonnante des deux “Ever Prosperity”, des bateaux jumeaux qui partageaient le même nom et avaient tous deux le même port d’attache à Monrovia au Liberia et qui ont fini leur vie de navire de la même façon.

Le premier “Ever Prosperity” s’est échoué sur le grand récif de la côte Ouest en 1965.

Le second a fait de même en 1970 et leurs épaves sont encore sur le récif.

ever-prosperity

 

Si vous décidez de dormir sur place pour resauter à l’eau le lendemain, n’oubliez surtout pas l’anti-moustique ou sinon on va penser que vous avez attrapé la varicelle !!

ouano-speed   ouano

 

Prochain stop à Bourail !! Le paradis sur terre, l’eau transparente et le sable blanc… Là, par contre, il vaut mieux prévoir les tentes et une soirée entre potes autour d’un BBQ ! A environ 2h30 de Nouméa en voiture, on préfère se faire un camping et profiter un max du spot tant qu’on y est. En tout cas, Lena, elle approuve  !

Une petite balade jusqu’au Reef pour entendre le bruit des vagues, s’entraîner aux jibes à ras de la plage, se prendre en selfie avec les copains … que demande le peuple ? Ah oui, du vent !! Au pire, vous pouvez toujours aller à la Roche Percée surfer des petites vagues, vous mettre les pieds dans l’eau au bord de la piscine du Sheraton ou encore passer une après-midi au Golf… Une chose est sûre, on ne s’ennuie pas !

lena-poe

 

poe    sheraton-poe

 

A la recherche de sensations, d’adrénaline et de gros swells ? Vous allez adorez Ténia ! Le terrain de jeu favori de Yoann Despujol et à le regarder surfer ces vagues, ça peut se comprendre !!

tenia

 

Par contre là, il faudra un bateau pour vous rendre sur le site ! Allez, un petit coup de fil par-ci par-là et on trouvera toujours un pote qui a une place sur son boat ! Hey, au pire on apporte la bière et le deal est conclu .

Méga waves… quand Ténia est au top de sa forme, des vagues avoisinant les 5 m. dans les gros sets pour un max de sensations et washage garantis ! Comme lot de consolation, n’oubliez pas qu’il y a toujours la bière fraîche dans la glacière !

On termine notre escapade à Lifou !! Rendez-vous cette fois-ci au club de voile CAN Hnaipole de Lifou … là-bas les gens y sont accueillants et les couleurs sont époustouflantes !! C’est sûrement pas Lena et Maria qui vous diront le contraire !!

maria-lifou

 

Bon, les amis ! Notre balade arrive à sa fin … Sachez quand même qu’il y a encore d’innombrables spots sur lesquels on peut se rendre, mais j’ai fait avec vous le tour de ceux qui sont les plus côtoyés.

Et si toutefois le vent est capricieux pendant vos vacances en Nouvelle-Calédonie, vous pouvez toujours faire des excursions sous-marines, balades à cheval, saut en parachute, kayak, SUP, etc…

Allez, à bientôt sur l’eau 😉

 

Crédit photo :

Les autres photos sont de :
– Patrice MORIN
– Bryan GOVAN
– Erwan DEVOS
– Maria ANDRES
– Gill CHABAUD
– Organic Clothing
– Casey HAUSER
– Nouvelle Calédonie Tourisme.Sud
– John CARTER
– Guillaume LEDOUX
– Lena ERDIL
– Julie HARRIS
– Fred PAYET
– Eric BELLANDE

Une pensée sur “Naviguer en Nouvelle-Calédonie”

  1. Bonjour,
    Super reportage sur votre trip! Bravo!
    Vous êtes très bon! Les photos sont exceptionnels!!!!!!!
    C’est beau et toutes les conditions sont réunies pour le windsurf! et le windfoil!
    C’est en Nouvelle Calédonie et c’est très loin de chez nous!
    Je navigue en France et surtout! 2 fois par an à Palekastro en Crète.
    A l’est de la Crète, ce spot est formidable au printemps et en automne!
    Je retrouve dans vos photos/vidéos les images que je passe en Crète!
    Cordialement,
    Jean Michel Lechenet

    Très bon spot en Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *