Qui ne s’est jamais pris une grosse catapulte full taquet ? S’est coupé les pieds avec du corail, des huitres ou même par son propre aileron ? Est sorti de l’eau avec les mains à vif ? Ou encore le grand classique du wishbone dans la tête en passant duck jibe ?

Grâce au soutien énorme de Philippe Bru (organisateur des 15 éditions du Défi Wind de Gruissan) et à la dynamique du président de Tahiti Windsurf Association, Christophe Smaniotto, la première édition de cette compétition de fou se déroulera sur mon home spot.

Deuxième jour de compétition : un vent encore plus fort qu'hier ! Après l'hécatombe de la veille, le briefing est clair :"si vous n'êtes pas sûrs de vous, ne prenez pas le départ. Nous sauverons vos vies mais pas votre matériel". Très peu de jeunes prendront ce départ et encore moins finiront.


Chargement...