Las Cucharas, un spot pour tous

 

Un article de Noah Vocker

 

La plage est située dans une grande baie avec plusieurs spots de planche pour tous les niveaux.

 

 

Las Cucharas est une plage à Lanzarote (Iles Canaries) qui propose de multiples activités ! On peut y pratiquer la planche, le surf, la natation, le skimboard et, bien sûr, se reposer sur la plage :-). Il s’agit de la plage principale de Costa Teguise.

 

 

La station compte beaucoup d’hôtels, ainsi que toutes sortes de restaurants et commerces. On y trouve également plusieurs surfshops et des écoles de windsurf (cours et location de matos).

La plage est située dans une grande baie avec plusieurs spots de planche pour tous les niveaux. Le vent vient de la gauche (bâbord). Entre avril et septembre, les alizés soufflent avec force et régularité, c’est la meilleure saison pour le windsurf. Très souvent, des vagues apparaissent sur le récif situé à l’extérieur de la baie.

 

Dans la baie, le plan d’eau est assez plat et l’on peut faire de l’initiation au windsurf, du SUP ou du Freestyle.  En dehors de la baie, on peut faire de la vague 🙂 . Sur le récif, on peut sauter et surfer backside (vent side on).

 

Juste en face, il y a une toute petite plage, devant une vague appelée « la Pulga » ; c’est là que se sont déroulées de nombreuses épreuves de Coupe du Monde depuis les années 90, en slalom et en freestyle. Ce spot est idéal pour apprendre à naviguer dans les vagues ! C’est une gauche régulière avec le vent bien side shore : magnifique ! C’est aussi là que s’est tenu le « wave contest » lors du « Wave Sailing Windsurfing Camp ».

 

 

Sur la gauche de la plage, il y a une zone où l’on peut surfer une petite gauche sympa (SUP, surf, bodyboard). Ce spot marche assez souvent en été et c’est relativement abrité du vent.

 

 

 

À 500 mètres au nord de Las Cucharas se trouve Los Charcos. Il s’agit d’une baie plus petite avec une eau cristalline. À la sortie de cette baie, se lève une gauche que l’on peut surfer frontside. C’est une vague qui n’est pas très puissante, mais attention au courant sous la digue sous le vent : en cas de chute, le matos part dans les rocks à tous les coups.

A 4 heures de l’Europe en avion (si vous arrivez à trouver un vol direct…), Costa Teguise est vraiment un paradis du windsurf. C’est là que j’ai appris et que je continue à progresser. Passez donc me voir un de ces jours 🙂

 

Un article de Noah Vocker

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *