Les JO 2012

 

Un article de Benjamin Longy


Avez-vous déjà rêvé de faire partie d’une école proposant un programme « sport étude » en planche à voile ?

Il s’agit du rêve pour toute personne souhaitant naviguer de manière régulière et à haut niveau. Mais aussi partir avec toute une équipe dans plusieurs pays d’Europe et faire des compétitions internationales !

benjaminlongyJ’ai eu la chance d’en faire partie ! C’est, en effet, un programme fantastique qui m’a permis de continuer, ainsi que de progresser dans ma passion. Cependant, il ne faut pas oublier qu’allier le sport et les études n’est pas si évident ! Cela demande une certaine organisation !
Au lycée, je naviguais le mercredi et le jeudi après-midi. La structure aménageait le programme afin de manquer un minimum de cours importants. Je naviguais également 2 week-ends sur 3.

Les lundis, mardis et vendredis en fin de journée, après les cours, une préparation physique (cardio et musculation)  était organisée.

 

Aujourd’hui, j’ai 20 ans et me trouve en 2e année d’IUT Génie Industriel et Maintenance. J’essaye de tenir le rythme malgré les études. Mes cours ne sont plus organisés en fonction de mes navigations (je peux me permettre de « sécher » les cours avec le statut de sportif de haut niveau). Cependant,  allier étude et sport est assez difficile !

benjaminlongy

Je pense que le plus dure est la gestion de la fatigue accumulée !

Quand on finit les cours tard et qu’on y ajoute le sport, le réveil sonne toujours trop tôt le matin !

 

Mais pourquoi se donner autant de mal ???  Pour un grâle : les Jeux Olympiques !!!

 

 

Les Jeux olympiques proposent une compétition unique en planche à voile ! Il s’agit de l’aboutissement d’une carrière !

Il n’y a qu’un seul représentant par pays et par sexe et les participants ne sont pas très jeunes, contrairement aux autres sports !
Cette année, les Jeux olympiques ont eu lieu à Londres et la planche à voile se déroulait à Weymouth. Il s’agit d’un spot super plat et venté (abrité seulement par une digue), il a quand même été très tactique durant ces Jeux !

Dès la première marque au vent, nous avons pu voir des écarts de temps très conséquents.

Aux Jeux Olympiques, tout le matériel planche à voile est fourni ! D’où les planches RSX bleues et les voiles roses et bleues ! Les participants ne peuvent tester le matériel que quelques jours avant.

Il y a eu des petits problèmes de matériel, plus particulièrement pour les ailerons qui étaient plus fragiles que d’habitude.

Un aileron qui se fissure au niveau du talon (partie au niveau du boîtier d’aileron) devient plus souple et peut parfois devenir encore plus souple (quand la fissure s’agrandit) et donc devenir moins performant (par manque d’élasticité) ! Or, je pense que ces ailerons ont eu une phase de vieillissement accéléré.

Certains ailerons avaient des défauts ! Il s’agissait d’une production spéciale pour les Jeux avec des couleurs différentes. Les ailerons étaient aussi très sollicités par les compétiteurs !

 

Lors des Olympiades, les coureurs sont normalement préparés à recevoir du matos qu’ils ne connaissent pas, et ne devraient donc pas être surpris par ces problèmes.

Dorian, le Néerlandais, était parmi les favoris avec Julien Bontemps (France) et Dempsey (UK).

jo2012

Dorian a montré qu’il était là et a mené cet événement du début à la fin.

Connaissant Julien, je suis déçu de son résultat final, car il a eu un début difficile, mais il a réussi à surmonter les jours suivants pour, je pense, ne pas décevoir, mais les jeux était faits ! Et on (je) le remercie de ce qu’il a pu faire durant toutes ces années !

 

 

Un article de Benjamin Longy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *