Interview David Moreau


david moreau windsurf

 

David Moreau

  • Hardelot (originaire de Charente Maritime)
  • 34 ans
  • North /Fanatic
  • Brevet d’État voile/planche à voile

ESPACE WINDSURF (EW): À quel âge as-tu commencé la planche ?

DAVID MOREAU (DM): J’ai commencé la voile à 5 ans et la planche à 7 ans. Comme je faisais de l’Optimist, j’ai commencé réellement la planche à 14 ans.

david-moreau-optimist


EW: Navigues-tu souvent en planche à voile ?

DM: Oui, dès que le vent le permet et que je ne travaille pas.


EW: Qu’as-tu comme matos ?

DM: Matos de vague et freestyle.


EW: Où navigues-tu ?

DM: Wissant, Baie de Canche, Sangatte, Wimereux et sur l’île d’Oléron lorsque je rentre voir la famille.


EW: En vague, quelle orientation aimes-tu le mieux ?

DM: Babord, side, side-off.


EW: Quels sont tes spots préférés ?

DM: Les Palles et l’îlot sur l’île d’Oléron, Bolonia à Tarifa et l’Afrique du Sud.


EW: Qu’est-ce qui te passionne le plus ?

DM: Le windsurf ! Mais aussi le surf, la course au large et les windsurf’s trips.


EW: Sur quoi flashes-tu?

DM: Sur une vague side qui déroule parfaitement et un beau backloop vertigineux.


EW: Est-ce que tu fais d’autres sports ?

DM: Oui, VTT, escalade, course à pied, surf et fléchettes au bar.


EW: Quels sont tes rêves ?

DM: Passer tous les moves de freestyle. Hahaha !!!


EW: As-tu fait de la compétition ?

DM: Oui, beaucoup en Otptimist dès 6 ans, puis en planche à voile olympique Aloha et Mistral de 14 à 18 ans. Puis, j’ai fait quelques compétitions de vague et participé 2 fois à l’Oléron Wave Classique, sans parler des compétitions en cata, habitable et dériveur.

david moreau aloha


EW: Qu’as-tu fait comme formation ?

DM: J’ai fait 1 BEP CAP Plastique et composite puis un Brevet d’État d’Éducateur Sportif.


EW: Que fais-tu comme travail ?

DM: Je suis moniteur de voile au Club Nautique d’Hardelot et entraîneur en catamaran au sein de la ligue haut de France.


EW: Depuis combien de temps es-tu entraîneur cata ?

DM: J’exerce le métier d’éducateur sportif voile depuis 16 ans avec une grosse pratique d’entraînement, notamment en catamaran.


EW: Qu’est-ce que t’a apporté la planche à voile en compétition ?

DM: Une grosse technicité de la régate et l’envie de se battre. Apprendre à gérer une grosse toile dans le vent fort.


EW: Qu’est-ce que l’Optimist t’a apporté ?

DM: Les bases de la voile et de la régate, la combativité et les réglages, les abords stratégiques et tactiques (ce n’est pas facile de faire avancer une caisse à savon), ainsi que la gestion d’une course.


EW: Qu’est-ce que ça t’a apporté d’être coach catamaran ?

DM: Tous les abords préparatifs d’une compétition, aussi bien en terme logistique que technique et préparation du matériel.

Tout le côté préparation physique et une multitude de petits détails qui peuvent faire la différence.


EW: Quels sont tes meilleurs résultats sportifs en tant que coureur et en tant que coach ?

DM: Plusieurs fois dans les 10 meilleurs nationaux en Optimist. Dans les 5 premiers en Championnat de France en Aloha et dans les 10 premiers au mondial Aloha. En tant que coach, plusieurs médailles de bronze, argent et or sur les Championnats de France, un titre de champion d’Europe et 6 titres de champion du monde.


EW: Te sentirais-tu capable de coacher une équipe en slalom ?

DM: Oui, car le slalom est une discipline où, certe, il faut aller vite, mais il y a aussi plein d’attraits combatifs comme la prise de risque sur le départ, la position et le placement sur le jibe…

Il y a aussi toute la partie travail sur le matériel pour gagner le petit plus qui fait que tu vas plus vite que les copains et c’est ce qui est intéressant.


EW: Et en vague ?

DM: La vague, c’est plus du feeling. Ce n’est pas la même approche. Il y a une grosse part de gestion de heat, afin de savoir où et quand envoyer quoi.

david-moreau-tarifa


EW: Que fais-tu quand tu vas sur internet ?

DM: Facebook et Windsurf Journal, mais pour le moment, je suis de près le Vendée Globe.

Et Espace Windsurf, of course !!!


EW: Que penses-tu d’Espace Windsurf ?

DM: C’est super cool pour soutenir et encourager les jeunes. Il faudrait juste qu’il y ait plus d’actions et plus d’articles.

C’est une bonne méthode pour promouvoir et faire connaître le windsurf.


EW: Qu’est-ce que tu conseilles aux jeunes windsurfers ?

DM: Ne rien lâcher ! Le windsurf est un sport difficile et on a tous les mêmes galères. Il y a certains moments, où on se dit qu’on veut arrêter ce sport de con, mais il ne faut pas lâcher, car à côté de ça, il y a tellement de moments et de rencontres fabuleuses.


EW: Qu’est-ce que tu conseilles aux compétiteurs ?

DM: De s’arracher et de donner le meilleur d’eux-mêmes à chaque fois qu’ils prennent le départ d’une course ou d’un heat !

david moreau windsurf


3 réponses sur “Interview David Moreau”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *