Interview Benoît Le Tallec

 

benoit-le-tallec-1

Date de naissance : 19 août 1999
Adresse : Marseille, France
En quelle année scolaire es-tu ? Je passe en terminale science technique de l’ingénieur
Travailles-tu ? Oui, malgré le temps que me prend le sport, Je tiens vraiment à avoir un bon parcours scolaire.

 

Espace Windsurf (EW) : À quel âge as-tu commencé à naviguer ?
Benoît Le Tallec (BL) : J’ai commencé à l’âge de 13 ans.

EW : Sur un mois, combien de jours es-tu sur l’eau ?
BL : Sur un mois, lorsque j’ai cours, soit 5 fois par semaine, je navigue 4 fois par semaine s’il y a plus de 10 noeuds.

EW : Comment te déplaces-tu sur ton spot ?
BL : Soit à l’aide des transports en commun, soit avec la voiture de mon père, soit en skate.

EW : De combien de temps as-tu besoin pour te déplacer sur le spot le plus proche ?
BL : Je mets 15 min en voiture, et 20 min en skate 🙂

EW : Qu’es-tu en train de travailler ?
BL : En slalom je travaille le racing et duke jibe.
En vague j’attends la prochaine session de carton pour envoyer le frontloop!

EW : Dans ta région, y a-t-il des cours de planche à voile à l’école ?
BL : Oui dans certains lycées il y a le ‘sport étude’, mais je préfère largement naviguer libre et avec mon matos

EW : Parles-tu de tes nav à l’école ?
BL : Oui, cela m’arrive de parler avec les personnes que cela intéresse ou à qui je veux donner envie

EW : Quelle est l’implication de tes parents ?
BL : Mes parents me soutiennent, car ils jugent le windsurf comme un bon sport pour moi.

EW : Tes frères et sœurs font-ils du windsurf ? Avec la même intensité ?
BL : Je suis fils unique, mais mon père pratique encore un peu le windsurf avec son matos de l’époque.

EW : Connais-tu d’autres personnes qui naviguent alors que leurs parents ne naviguent pas ?
BL : Oui ce n’est pas rare du tout.

EW : Navigues-tu avec beaucoup d’amis de ton âge ?
BL : Oui quelques-uns.

benoit le tallec - windsurf

EW : Penses-tu avoir de la chance ?
BL : Oui, réellement car ce sport est vraiment fabuleux et j’en suis amoureux.

EW : As-tu un entraîneur ?
BL : J’avais des profs du temps où je prenais des cours, maintenant je navigue avec mon matos qui est stocké dans mon casier, dans mon club.

EW : Comment apprends-tu ?
BL : J’apprends en suivant les conseils des windsurfers de haut niveau de mon club et en regardant des vidéos sur internet.


EW : En vague et freestyle, comment fais-tu pour apprendre un nouveau move ?
BL : Je répète dans ma tête parfaitement le move et une fois sur l’eau, je teste et je me rends compte souvent seul de mes erreurs.

EW : Quels sont tes objectifs en windsurf ?
BL : Maitriser les moves que j’apprends jusqu’à ce que ça en ait l’air facile.

EW : Quel est ton spot préféré ?
BL : Pour l’instant, je n’ai pas trop bougé, mais l’année prochaine je compte essayer plusieurs spots (Carro, Six Fours, etc..)

EW : Quel est ton rider préféré ?
Robby Naish qui reste, je pense, l’idole de tous les planchistes.

EW : Lis-tu des magazines de windsurf ?
BL : Oui, Wind Mag.

EW : Comment décrirais-tu le windsurf ?
BL : Comme une drogue !

EW : Penses-tu faire du windsurf toute ta vie ?
BL : Je ne le pense pas, j’en suis certain!

EW : Es-tu sponsorisé ? Payes-tu une partie ? Reçois-tu quelque chose ?
BL : Pour l’instant, je n’ai pas de sponsor qui me paye une partie du matos mais je compte chercher un contrat à la rentrée.

EW : Pratiques-tu d’autres sports ?
BL : Oui je pratique le skate et le longboard et occasionnellement le surf et le snowboard.

benoit le tallec - windsurf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *