Choisir son GPS de Windsurf

 

Un article d’Alexandre Feutré

 

Depuis quelques années, on voit de plus en plus apparaître de petits boîtiers électroniques relevant la vitesse sur l’eau.

Les gens abattent et recherchent la vitesse ! Cependant, ils ne savent pas à combien de nœuds ils scorent ! Après s’être mesuré à 2 ou 3 autres windsurfers, le jugement peut-être parfois très limité.

Le GPS est donc la solution ! On le prend avec soi sur l’eau et il relève la vitesse en direct !

Mais quel modèle choisir ? Quelles sont les différences entre le bas de gamme et le haut de gamme ? Et quels en sont les critères de sélection?

Pour cela, Espace Windsurf et moi-même vous facilitons la tâche en comparant les principaux produits disponibles pour en établir un classement…

 

Téléphone –

 

Avantage : On dispose d’un téléphone sur l’eau en cas de pépin!

 

  • Modèle « bricolage » qui fonctionne très bien. Il suffit de posséder un téléphone avec Java et Bluetooth, et, séparément, un traceur GPS qui enverra les données satellite au téléphone. Il faut installer l’application « Treckbuddy » sur le téléphone (on trouve beaucoup de tutoriaux sur internet à ce sujet).

Prix : 20€ (prix du récepteur)

 

  • windsurf gpsSamsung « B2710 » dispose d’un traceur GPS intégré!

Prix : +/- 60€

 

 

 

 

Boîtier GPS –

 

  • windsurf gps« GT31 »

Prix : +/- 140€

 

 

 

 

 

  • windsurf gpsForetrex 201 repris par le 301 (successeur)

Prix : + de 120€

 

 

 

 

Montre GPS –

 

  • Garmin 910 Xt

Prix : +/- 250€

 

 

 

 

 

  • gps windsurfLa marque Géonaute (Décathlon) avec le modèle Keymaze 500

Prix : + de 110€

 

 

 

 

 

Pour vous aider à choisir entre ces 6 gammes de GPS complètement différentes, j’ai mis en place un tableau dans lequel les GPS sont soumis à une note sur 10 pour 11 critères différents.

Soit sur un total de 110 points par GPS.

 

GT 31 Garmin Foretrex 201 (remplacé par le 301) Montre Garmin (Garmin 910XT) Téléphone portable + Traceur Samsung B2710
Prix 6 7 4 10 10
Mise en fonction (Rapidité à capter, et initialisation) 8 10 8 5 5
Facilité d’utilisation 9 8 7 7 7
Facilité d’exportation des traces 7 6 5 10 10
Batterie 9 8.5 8.5 7 7
Points tts les x sec (précision) dans l’idéal c’est 1 point par seconde 10 5.5 8 10 10
Mémoire 10 7 5.5 10 10
Format de transport 7 8 10 5 7
Écran de vitesse 8 9 7 10 10
Sécurité 0 0 0 10 10
Étanche 6 6 8 0 10
Total 80 75 70 84 96

 

Gt- 31 :

 

 

– Sa facilité d’utilisation

– Sa batterie très endurante

– L’écran qui nous montre directement la vitesse et qui est ainsi parfois visible sur l’eau ou lors du run.

– Ses performances au niveau de la localisation

 

 

– Son prix

– La mise en fonction de l’appareil qui n’est pas instinctive

– Ses petits soucis de fiabilité puisqu’il est assez exigeant pour les cartes SD, certaines marques n’étant pas compatibles et parfois il se loupe sur l’écriture de la trace sur la SD

– Un produit annoncé étanche, mais il faut nécessairement se doter d’une pochette étanche, l’idéal étant de l’avoir sur le bras et de pouvoir y jeter un coup d’œil lors du run.

 

C’est le « Bestseller » sur le marché du GPS windsurf en France. Connu pour son utilisation en compétition comme par exemple le GPSSpeedSurfing qui demande 2 Gt-31 (un sur chaque côté du wish) pour valider la vitesse. Le Gt-31 dispose d’un écran qui met directement en avant la vitesse max. Son prix reste un frein à l’achat, cependant le Gt-31 se rattrape sur ses performances ! Le Gt-31 est ainsi le GPS directement destiné au véliplanchiste qui souhaite avoir un outil performant, durable et plutôt simple d’utilisation.

 

 

Garmin Foretrex 201 (remplacé ensuite par le 301):

 

 

– Les performances de localisation du nouveau modèle (301), qui sont supérieures au modèle précèdent (201)

– L’écran de vitesse bien dégagé

– La fixation bracelet disponible (mais inutilisable en windsurf sur le modèle 201, puisqu’il n’est pas 100% étanche)

 

 

– Une utilisation plus complexe

– Son étanchéité annoncée par le constructeur, alors qu’il faut absolument, encore ici, se doter d’une pochette étanche!

– La batterie du 201 constituée de piles qui rouillent, même dans la pochette étanche

– Aucune présence de doopler : le calcul de la vitesse par la méthode Doppler est précis à 0.1 nœud près, tandis que le calcul par rapport aux positions GPS (sans doopler) atteint au mieux une précision au nœud près.

– Prix plutôt élevé (comparable à celui du Gt-31)

 

→ Il est le 2ème GPS le plus utilisé en windsurf. Le Garmin Foretrex possède de véritables atouts pour faire face à la concurrence avec de très gros changements apportés sur le 301, notamment l’acquisition d’une « vraie» batterie qui paraissait presque indispensable. Le Foretrex est petit et léger, il se glisse facilement dans n’importe quelle pochette étanche. Doté d’un écran dégagé, le Garmin est destiné au planchiste recherchant la performance géographique avec un format plutôt agréable.

 

 

Montre Garmin 910XT:

 

 

– Sa facilité d’utilisation

– La possibilité d’avoir notre « timer » et, à côté, le GPS en fonction

– La fixation autour du poignet

– Une étanchéité utilisable en windsurf

 

 

– Prix très élevé (plus de 250 €)

– Mémoire faible

– L’obligation de brancher le câble pour exporter sa trace, plus compliqué ici en raison des prises étanches.

 

→ C’est tout simplement le GPS le plus cher du comparatif (environ 250€), mais son support laisse à désirer. Pratique à enfiler, le 910 Xt reste plus destiné à une activité multisport avec des mesures en unité terrestre d’origine. Avec une étanchéité contestable, le Garmin 910 XT s’adresse à la personne qui recherche un GPS capable de s’adapter à différents sports (vélo, randonnée, footing, ski …)

 

 

Téléphone + Traceur

 

– Le prix: 20€ (prix du traceur)

– La facilité d’exportation des traces par bluetooth

– La mémoire illimitée qui dépend de la carte mémoire insérée dans le téléphone

– L’écran de vitesse personnalisable (avec distance parcourue, vitesse moyenne…)

– La possibilité de passer un appel de détresse avec le 112, en cas de problème

 

 

– La mise en fonction qui peut paraître très compliquée pour des novices en technique

– Le format de transport des 2 téléphones est bien plus encombrant et lourd qu’un GPS seul.

 

→ C’est l’outil le plus complexe à mettre en place en raison du paramétrage du téléphone et du traceur. Il sera cependant la configuration la moins coûteuse, puisque le prix d’un récepteur tourne aux alentours de 20€. Le petit moins de ce kit est le transport, plus encombrant en raison des 2 appareils. La précision du traceur dépend du modèle mais il faut opter pour le plus performant soit 1 point par seconde. Cet outil s’adresse aux débrouillards en informatique et à ceux qui recherchent un outil 100% personnalisable et une sécurité supplémentaire pour un prix très faible.

 

 

Samsung B2710 :

 

– Prix : environ 60€

– L’exportation des traces par Bluetooth ou par mail

– La précision du GPS

– La mémoire personnalisable en fonction de la carte mémoire insérée dans le téléphone

– L’encoche disponible pour y passer un boute et l’accrocher sur le harnais

– La possibilité de passer un appel de secours avec le 112

 

 

– La batterie se décharge vite avec cette application, même si c’est largement suffisant pour une bonne session

– La mise en fonction n’est pas évidente, si on ne s’y connaît pas un minimum

– Le temps d’initialisation du GPS

 

→ Le Samsung B 2710 est avant tout un téléphone comme les autres. Mais Samsung étant le premier à avoir sorti un téléphone 100% étanche, il a aujourd’hui équipé son nouveau produit d’un traceur GPS. Il suffit ainsi d’installer l’application « Treckbuddy » et hop! Sa précision et ses performances laissent d’autres GPS sur le carreau… Il est d’autant plus sécurisant qu’il permet d’avoir un téléphone sur l’eau. Donc un outil 2 en 1. On notera néanmoins l’installation du logiciel qui peut paraître plutôt complexe si on ne connait pas. En bref, c’est le best de notre comparatif, puisqu’il dépasse la moyenne sur tous les critères.

 

 

Géonaute Keymaze 300 ou 500

(ici le Keymaze 300)

 

 

– Le support de transport au poignet
-La solidité

– Son étanchéité adaptée au Windsurf

 

 

 

– Ses performances un peu plus limitées

– Le format de ses traces non exploitables par les logiciels comme Gpsar…

– L’écran de vitesse mal organisé

 

 

→ Le GPS de chez Décathlon est plutôt limité en performance avec des traces qui ne sortent pas sous le format exploitable par les logiciels comme Gpsar. Mais le Keymaze, s’en sort plutôt bien avec son côté robuste et son étanchéité. Nous pouvons donc conseiller ce GPS aux utilisateurs qui souhaiteraient  juste connaître leur vitesse (perspective de loisir).

 

 

 

 

Voici mon classement*:

 

1er :    Le Samsung Bt 2710 avec 96 points

2ème : Le téléphone + le traceur avec 84 points

3ème : Le Gt-31 avec 80 points (classement pénalisé par ses défauts de mémoire)

 

 

Enfin, après avoir choisi le modèle, il faut un logiciel performant capable d’analyser différents critères de navigation. Ceux qui sont le plus souvent utilisés, notamment pour les classements Overall sur les forums, sont :

– Le 5x10sec (moyenne des 5 meilleurs vitesses moyennes sur 10 secondes)

– La Vitesse mini dans le jibe

– Alpha 500 : correspond a 250m – Jibe – 250m

– Vheure: correspond à la vitesse moyenne sur 1 heure

– Distance

 

Le logiciel le plus utilisé dans ce domaine est Gpsar. Il existe une version d’essai mais cette version pourra seulement calculer votre vitesse max. Il vous faudra alors vous munir de la version « Pro » pour avoir les critères énumérés précédemment.

 

*Cet article relève de plusieurs opinions sur les GPS, dans le but d’avoir des résultats les plus fiables possibles.

 

Rejoignez-moi sur ma page Facebook

 

 

 

Un article d’Alexandre Feutré

 

2 réponses sur “Choisir son GPS de Windsurf”

  1. Je voudrais savoir si avec le Samsung B2710 c’est possible de lire les coordinates pendant une appelle. Pour ma sécurité je cherche une telephone qui permets d’appeler les secours et passer ma position. Merci!

  2. Bonjour,
    Oui bien-sûr, il est possible de téléphoner. Il suffit de mettre “option” “pause” quitter l’application par le téléphone rouge. Passer son appel
    Relancer l’application et cliquer sur “options” “reprendre traçage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *