Gautier Bourgeois rentre dans le team Espace Windsurf

gautier profil

 

14 août 1993

Salon de Provence

1ère année BTS MUC (commerce)

 

 

 

Espace Windsurf (EW) : À quel âge as-tu commencé à naviguer ?

Gautier Bourgeois (GB) : à 7 ans pendant un stage d’été puis durant l’année vers 11/12 ans quand je suis arrivé dans les bouches du Rhône.

 

EW : Sur un mois, combien de jours es-tu sur l’eau ?

GB : De 5 à 10 jours par mois en période scolaire et plus pendant les vacances (dès que les conditions météos le permettent).

 

EW : Comment te déplaces-tu sur ton spot ?

GB : Depuis peu avec mon fourgon, puisque je viens d’avoir le permis, sinon avec mes parents, mon frère ou des potes.

 

EW : De combien de temps as-tu besoin pour te déplacer sur le spot le plus proche ?

GB : Il me faut environ 20 min pour le spot le plus proche (Saint Shamas) ; mais en général, je vais au Jai pendant l’été (35 min) ou Fos-sur-Mer pendant l’hiver (45 min).

 

EW : Qu’es-tu en train de travailler ?

GB : Rien en particulier, en slalom et en speed il faut surtout passer un maximum de temps sur l’eau à tester des réglages différents et aussi différents ailerons. Mais je ne crache pas sur un bon racing jibe en fin de bord !

 

EW : Dans ta région, y a-t-il des cours de planche à voile à l’école ?

GB : Je crois que ça existe dans un lycée de Martigues, mais c’est le seul !

 

EW : Parles-tu de tes nav à l’école ?

GB : Souvent après le week-end aves mes potes les plus proches et avec ceux qui s’y intéressent car ils ont déjà essayé quand ils étaient plus petits.

 

EW: As-tu déjà une idée des études que tu souhaites faire? Pourquoi ?

GB : J’aimerais faire des études dans le commerce, car c’est un domaine qui m’attire depuis quelques années et avec un peu de chance, mon futur travail me permettra d’avoir du temps pour naviguer. Pas mal de mes potes de navigation sont ‘commerciaux’ et gèrent leurs emplois du temps en fonction des conditions météos.

 

EW: Quelle est (était) l’implication de tes parents?

GB : C’est mon père qui nous a poussé mon frère et moi à essayer le windsurf, étant lui aussi pratiquant depuis de nombreuses années. Ensuite, lui et ma mère nous ont aidés au maximum en nous achetant du matériel et en nous amenant tous les week-end pour naviguer !

 

EW: Tes frères et sœurs font-ils du windsurf? Avec la même intensité ?

GB : Mon grand frère est lui aussi atteint du virus windsurf et navigue dès qu’il le peut, il a un super niveau ! 

 

EW : Connais-tu d’autres personnes qui naviguent alors que leurs parents ne naviguent pas?

GB : Oui mais pas de ma génération, ils ont en majorité plus de 30 ans et ont découvert eux-mêmes le windsurf quand les premières planches à voiles sont arrivées sur nos plages !

 

EW : Navigues-tu avec beaucoup d’amis de ton âge ?

GB : Pas vraiment, mis à part mon frère et Babou Augé. Je navigue surtout avec des adultes à Fos sur mer et les alentours ; par contre dans le Var, il y a pas mal de jeunes qui naviguent super bien.

 

nav speed

EW : Penses-tu avoir de la chance?

GB : Oui, j’ai de la chance d’habiter près de la mer, d’avoir des parents qui m’ont fait découvrir le windsurf et qui me soutiennent…

 

EW : As-tu un entraîneur?

GB : Non, je n’en ai pas, car pour moi le windsurf est simplement un loisir et je ne veux pas avoir de comptes à rendre à quiconque. Par contre, j’ai pas mal de sparing Partners que je retrouve pour faire des matches tests et plus rarement quelques départs et jibes à des bouées.

 

EW: Que maîtrises-tu le plus ?

GB : Alors là … m’accrocher au harnais peut-être ou le beach start !! Haha !!

 

EW: Comment apprends-tu?

GB : Aves les conseils des autres, en les regardant naviguer, mais surtout en passant du temps sur l’eau !

 

EW : En vague et freestyle, comment fais-tu pour apprendre un nouveau move ?

GB : Je n’en fait que très peu, donc uniquement en regardant un peu autour de moi ou en lisant les pédagos de Planchemag !

 

EW : Quels sont tes meilleurs résultats?

GB : Deux 3ème places successives en ‘catégorie jeune’ au défi Wind de Gruissan et une seconde place au général au Grand Prix de l’Almanarre 2011.

 

EW : Quels sont tes objectifs en windsurf?

GB : Me faire plaisir sur l’eau et faire du mieux que je peux aux compétions auxquelles je participe.

 

EW : Qu’aimerais-tu passer un jour ? (Move, championnat,)

GB : Participer à une épreuve internationale de speed (si le canal des Saintes rouvre un jour) ou une PWA Slalom !

 

EW: Fais-tu attention à ta nourriture? Comment ?

GB : Pas vraiment, je mange à ma faim !

 

EW: Quel est le spot que tu as préféré?

GB : Je dirais le spot de la Franqui près de Leucate pour ses conditions presque parfaites pour le speed. 

 

EW : Quel est ton rider préféré?

GB : Anders Bringdal

 

EW : Lis-tu des magazines de windsurf ?

GB : Oui, je suis abonné à Planchemag depuis quelques années maintenant.

 

EW : Comment décrirais-tu le windsurf?

GB : Comme une drogue, un loisir et un sport très particulier dont j’ai besoin pour être en forme et avoir la bonne humeur.

 

EW : Penses-tu faire du windsurf toute ta vie ?

GB : Non, le windsurf restera un loisir pour moi et même s’il occupe une place importante dans ma vie, je pense qu’il est important de nos jours d’avoir un bon job.

 

EW : Es-tu sponsorisé ? Paies-tu une partie ? Reçois-tu quelque chose ?

GB : Je suis sponsorisé depuis 3 ans par les ailerons Gasoil (l’aileron est extrêmement important en slalom et speed), aidé par le surf shop Hotmer à Martigues et je suis, depuis cette année, dans les rangs du team France Loft Sails et Patrick Boards.

 

nav speed

2 réponses sur “Gautier Bourgeois rentre dans le team Espace Windsurf”

  1. Futur champion… ce jeune-là….
    En admiration quand il navigue devant le FUNFOS… et il y a longtemps qu’il me quille sur l’eau… je ne peux plus jouer avec lui… C’est net, il est plus grand que moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *