Comment faire un Flaka ?

 

Un article de Noah Vocker

 

Le Flaka est un « move » de Freestyle assez basique, mais il peu s’avérer très difficile si on ne le réalise pas avec les bons mouvements.

Il consiste à faire un 360° avec la planche et la voile en même temps. C’est un « move » qui demande beaucoup de coordination.

flaka

Les premiers rider à réaliser des Flakas sont Remko de Weerd, Tonky et Taty Frans, Cheo Diaz, Gollito Estredo ou encore Robby Swift.

 

 

 

Personnellement, je trouve que Gollito Estredo et Tonky Frans font les plus beaux Flakas.

Il existe différentes variantes et enchaînements du Flaka.  Il y a l’Air Flaka qui fait les 360° tout en l’air, le double triple ou quadruple Flaka.

 

flaka

 

Les conditions idéales pour s’entraîner :

 

Le matériel : une planche de plus ou moins 90 ou 100L et une voile entre 4.2 et 5.0 m2

Le vent : de 4 a 6 Beauforts

Le point le plus important est la vitesse ! Sans vitesse, il est impossible de créer une impulsion suffisante.

Voici les étapes que je conseille :

 

1/ Grâce à une bonne vitesse, il faut essayer de prendre un petit « clapot», afin de prendre une bonne impulsion.

2/ Après l’impulsion, il faut pousser la main avant et tirer sur la jambe arrière.

3/ En l’air, il ne faut pas hésiter à regarder le mât !

Et lorsque les premiers 180° sont tournés, il faut pousser sur la main arrière !

4/ Quand on tire sur la main arrière, on va en arrière sans vraiment le vouloir… Magique !

 

flaka

 

Les erreurs du débutant :

 

  • Pas assez de vitesse et donc impossibilité de sauter
  • La voile pas assez bordée et donc, quand on saute, on passe par-dessus la voile.
  • La main arrière qui ne pousse pas assez et donc, à la moitié du move, on se fait catapulter.
  • Malgré la bonne vitesse, on s’accroche sur l’eau et ça donne un 180° sans la planche 😉

 

 

Mon point clé : se jeter en avant à l’impulsion et ne PAS avoir PEUR.

 

Un article de Noah Vocker

 

 

 

7 réponses sur “Comment faire un Flaka ?”

  1. Super article !

    Cela fais un petit temps que je tente ce move , mais je bloque quasi toujours au même endroit …

    En fait j’arrive à faire environ entre 90 et 180 degré avec la board , mais après la rotation se stop nette et souvent je repivote dans le mauvais sens et je repars dans le sens initial … ( en fait s’est la voile qui me bloque , qui ne veut pas pivoter … )

    Si j’essaie de passer plus en force , parfois ça tourne, mais ce n’est pas un flaka … mais plutôt un 360 up wind au final … et ça fais super mal au pied qui se torde dans les straps en plus !

    Quelle est la solution pour dépasser se cap et enfin boucler se move ?

    Geoffray

  2. Salut Geoffray,

    Oui ça c’est une de les erreurs très fréquentes. Ces assez facile quand tu arrive la ou tu te bloque il a jute a tiré sur la main avant très fort et cava faire tourné la voile toute seule et plus vite.

    A bien tot et continue a faire des flaka!!

    Noah

  3. Salut a tous,

    Le truc qu’on pense pas a dire sur le flaka est pourtant LE point clé ultime !! Le pourquoi du comment, l’essence même du move…

    Enfait, personnellement, moi j’ai pas trop le temps de penser a pousser sur les mains ou tiré sur tel jambe quand j’enclanche un flaka, ça oblige a réfléchir et ça fais pinaillé -> du coup on se mélange les pinceaux… Le point clé c’est l’essuis glace énergique et rapide avant l’impulsion (pas besoin de prise de care en mode Polakow sur le plat) au largue. Juste un arrière-avant fluide et sans pinaillage suivis d’un glissement de la voile dans le vent tonique et fin suffit a:
    1) Obliger involontairement le corps a se placer parfaitement au dessus de la planche et du gréement (appuis max sur la jambe avant)
    2) A engager une rotation fluide et rapide
    PS: le flaka est plus facile sur un dos de clapot 😉
    Après, chacun sa technique 🙂

    Antoine NC21

  4. L’inventeur du flaka est en fait un français, Bieuzy Mauffret, mais il lui a donné un nom à la con que l’histoire n’a pas retenu, et il a été oublié. Mais cette première figure a été photographiée et publiée dans un numéro du magazine Wind. Ça date de peu de temps après l’invention du spock.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *