Sauvons notre spot « CASA DE PORROS » à Tarifa


ARTICLE : Eric Merten

04-05-2010 une fin de semaine noire: la Mairie de Tarifa vient de fermer les accès du meilleur spot du Sud de l’Europe ; un moment tragique pour la scène du Windsurf et du Kitesurf.

Je suis avocat et me considère très européen, de père Allemand et de mère Française je suis né à Madrid et vis à Estepona (petite ville de la province de Malaga) qui se trouve à plus ou moins 70 km de Tarifa. Je suis marié et j’ai deux petits garçons. A cause du hobby de Papa, toute la famille est exposée au sable et au vent.

La nouvelle de la fermeture du spot m’est arrivée par texto quand nous étions, toute la famille, en route pour notre lieu de prédilection : le spot de Casa de Porros (qui se trouve près de la grande dune). Il s’agit d’un des meilleurs endroits quand le « Levante » (vent d’Est) souffle. C’est idéal pour les gens qui, comme moi, aiment un vent vraiment FORT.

Le texto disait que nous avions perdu le spot ! Que la mairie venait de nous mettre à la porte ! Ce message venait d’un de mes meilleurs amis…

Je me suis senti triste et choqué à la vue de ces énormes pierres bloquant l’accès à cette grande prairie, sans aucune alternative, sans préavis : ils ont tout fermé. Pour tous ceux qui connaissent cet endroit et ont passé tant de moments magiques, comme moi et mes amis, je crois qu’ils comprendront ma tristesse et mon désarroi à ce moment.

CASA DE PORROS est un endroit légendaire pour le WINDSURF à Tarifa en Espagne … Coupe du monde… Championnats…

Ma première visite à Tarifa il y a plus de 20 ans (déjà) m’a marqué par tous ces vans avec leurs équipements de Windsurf, ces garçons et filles vivant là, pratiquant notre sport tout au long de la journée. Je me suis dis : « how, un jour je serai parmi eux !!!! » Après plusieurs années conduisant une vieille B.M. avec tout le fatras sur le toit, je pus enfin avoir mon premier van ! Enfin à moi les fins de semaine, le saut dans l’eau au lever du soleil et les soirées contemplant le soleil tombant derrière Bolonia…

Tous ceux qui dormaient dans ces vans étaient en majorité des Windsurfers vivant tranquillement leur sport ; il y avait toujours quelqu’un pour aider en cas de casse… Ils appartenaient à toutes les couches sociales, tous les âges, toutes les professions : dentistes, charpentiers, mécaniciens, architectes, médecins, avocats comme moi, des windsurfers « pro », des professeurs, et des hippies aussi… Toutes sortes de gens de tous les coins du monde…


Néanmoins, je dois tout de même admettre que ce scénario idyllique était parfois dérangé par des groupes de voyous tournant en rond, cherchant on ne sait quoi, ne respectant rien, des drogués faisant du camping sauvage, générant 24h sur 24h du tapage… Mais ils n’appartenaient pas au monde du WIND… Le comportement totalement illégal de ces voyous aurait dû nous alarmer dès le début, les autorités auraient du agir, mais la mairie n’était pas vraiment intéressée.

D’un autre côté, nous avons les campings de Tarifa avec leurs petites parcelles parfois plus chères qu’une chambre d’un bon hôtel, qui nous voient dormir librement en première ligne de plage et ne pouvaient plus le supporter. Ils ont commencé une campagne contre ceux qui, jusqu’à présent, pouvaient passer des moments magiques sans devoir payer pour cela.

Cette campagne est arrivée à ses fins le 04 mai dernier, crise financière oblige, comme tout le monde, la ville de Tarifa décida de fermer l’accès de cet emblématique SPOT.

Dans plusieurs interviews, les représentants de la ville ont admis avoir agi sous la pression des lobbies du camping éliminant totalement toutes autres alternatives comme la création de douches, toilettes, maintien de l’ordre, etc.

Le plus triste est que ces campings en hautes saisons sont pleins à craquer ! Où donc passer la nuit? En ville ? Selon la loi espagnole, vous pouvez dormir dans votre voiture (van) à tout endroit libre de parquer à condition de ne rien sortir du véhicule.

Enfin, la situation actuelle est la suivante : l’accès au spot Casa de Porros est fermé. Mais un petit passage existe sur le côté et tout le monde s’y faufile. C’est très désagréable, car on se sent en faute. Cela dit, le spot est fermé même pour ceux qui ne veulent rien de plus qu’une journée de plage, de windsurf ou de kitesurf.



La ville de Tarifa change de plus en plus son attitude vis-à-vis des sports comme le surf, le windsurf et le kitesurf : limitation de hauteur (la plupart déjà détruite), zones de windsurf, de Kitesurf et de baignades en énorme désordre, il n’existe pas de poste de secouriste spécialisé (Windsurf- Kitesurf) comme dans tous les autres spots d’Europe. Le chargé des plages à la mairie ne prête aucun intérêt aux sports et encore moins quand il s’agit de windsurf, kite ou surf. J’ai même l’impression que nous ne sommes plus les bienvenus à Tarifa. Politique oblige, le tourisme de haut niveau, de grand luxe dont ils rêvent, genre la Costa Del Sol, Marbella, etc. leur tourne la tête. Et cela leur prendra peu de temps de réaliser que les super golfeurs n’apprécient pas vraiment de jouer contre un vent à 80 km/h et que ce genre de touristes n’aime pas vraiment passer une journée de plage avec le sable volant au gré du Levante !

De toute façon je n’accepte pas cette situation et je me « battrai » pour sauvegarder notre spot et pour redonner au Windsurf / Kitesurf toute l’importance qu’ils ont toujours eu pour la ville de Tarifa. Nous avons été très tranquilles dans le passé (peut être trop occupés dans l’eau) et il est grand temps de changer. J’essaye de mobiliser tous les sportifs emblématiques de notre sport, J’écris dans différents blogs, forums, magazines et j’ai créé un groupe sur Facebook (Save our spot : casa de Porros) pour donner les informations du jour et pour regrouper les sportifs du vent du monde entier. Bien entendu tout le monde devrait s’inscrire, surfer ou non surfer, tout ceux qui veulent combattre cette injustice!!!

Hang Loose,


ARTICLE : Eric Merten

5 réponses sur “Sauvons notre spot « CASA DE PORROS » à Tarifa”

  1. Salut !
    Je trouve ça triste !
    je comprends pour l’interdiction des camping-car devant le camping ! Et encore hors saison cela devrait être accepté !
    Pour le spot interdit , c’est comment , interdit de passer ou de naviguer sur la zone ?
    benj

  2. Salut!!
    Thanks for your comment and for joining our group at facebook!

    At the moment you can easily access the spot and the police seem to be tolerating the people. You can for sure windsurf! However the stones which were blocking the access have not been removed by the town hall! It was someone else…

    This means that they haven’t really changed their mind. They are just getting organized in order to regulate the situation. We have to try to fight for some influence in order to be able to take part in the planning process and to ensure that our interests are taken into account. The problem in Tarifa at the moment is that nobody seems to care about the Wind- or Kitesurfing scene. For a town which is famous because of the wind, this is an unacceptable situation. The vans and campers on the coast are for sure a problem which needs to be solved. I don’t think that sending people to campings is the solution for that. Campings should solve their crisis by offering a better service, so that people freely choose to sleep there than somewhere else. A place needs to be found with a minimum of service (which of course needs to be paid) like for example toilets and showers. If Tarifa doesn’t offer an alternative, people will sleep in the town, or on any other parking area and you will have the same problem once again. The rest will just travel to somewhere else like for example Portugal or Morocco… The beach restaurants are also passing a heavy crisis, are they also going to protect them and fine people for eating a sandwich on the beach?? Maybe you laugh and think this is exaggerated but by logic this more or less the same…

    Let me quote a member of our group at facebook from Australia who says that in Australia they have fantastic natural resorts where you can sleep with showers and toilets for a small rate. The places are clean and everybody can freely enjoy the nature! Why shouldn’t it work in Tarifa?

    I would like to take this opportunity to thank Espace Windsurf for publishing this article and support our movement: save our spot!

    Regards,

    Eric

  3. Hello,

    je viens d’ apprendre la nouvelle,et cela ne m’ étonne pas du tout
    Cela fait 30 ans que je navigue(wind,kite)et,j’ai toujours pu dormir à “casa de poro” lors de mes voyages à Tarifa,j’ ai connu au tout début et c’était génial.
    Imagine,la dernière fois que je suis venu ils ont mis ma voiture en fourrière.
    Malheureusement, comme tous les spots géniaux que nous avons découvert,le tourismede masse et, l’ appat du gain détruit tout
    Pour l’ instant je suis bloqué à Pan Am mais de tout coeur avec toi
    Si tu as l’ occasion passe un bonjour à ludovic Franco de la part de ” kad ”
    see you

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.