Le Cap-Vert


 

Un article de Louis Marie Badou

 

Le Cap-Vert est un archipel d’îles situé dans l’Océan Atlantique au large du Sénégal.

Exposé aux alizés de Nord Est, à la houle d’Ouest et au soleil, le Cap-Vert est un véritable paradis pour les « watermen » que ce soit en windsurf, surf, kitesurf, SUP ou même en bodyboard.
Lorsque le vent est absent, les vagues restent puissantes et bien présentes, ce qui permet de se perfectionner en surf.

Voici une présentation du Sud de l’île de Sal, île la plus développée au niveau windsurf, tourisme et lieu de mes dernières vacances.

 

Cap Vert

 

L’île

L’île de Sal comporte deux villages : Espargos au Nord et Santa Maria au Sud. C’est à Santa Maria que se concentrent la plupart des complexes hôteliers et résidences de tourisme du fait de sa longue et superbe plage de sable fin. C’est également aux alentours de Santa Maria que se situent les principaux spots et locations de matériel.
La monnaie locale est l’Escudo, 1 euro = 100 escudos.

 

Les conditions

Les conditions de vent au Cap Vert sont assez aléatoires, le vent descend rarement en dessous de 10 nœuds, mais ne dépasse qu’occasionnellement les 20 noeuds. Le vent reste donc assez léger, mais ne change presque jamais de direction étant un vent d’alizés orienté Nord/Nord Est qui se lève le matin vers 11 h et baisse le soir vers 16 h grâce aux effets thermiques.
La meilleure saison pour partir au Cap-Vert est janvier/février, car il s’agit de la période où le vent est le plus présent et où il ne fait pas trop chaud (25 degrés minimum, quand même !).

 

Les spots

Voici la carte des spots du Sud de l’île de Sal, alors que le Nord de l’île comporte d’autres spots moins connus et plus difficiles d’accès :

 

Cap Vert

 

•Punta Preta A
Mythique spot pour sa vague ultra puissante, lisse et monstrueuse. Déferlant sur la droite, il fut le théâtre de la World CUP de vague et il s’agit maintenant du terrain de jeu du local le plus célèbre, le néo Cap Verdien Josh Angulo, mais aussi de tous les amateurs de sensations fortes. Le spot est off shore Tribord, c’est ce qui fait de lui un superbe spot de surf (à voile, mais pas que), car la taille des vagues varie selon la houle, mais elle descend très rarement sous les deux mètres.
Le spot se compose en partie de roche, ce qui fait sa difficulté tout comme le shorebreak surpuissant de la mise à l’eau déventée. Bref, les erreurs se paient cash et il n’est pas improbable de voir certain rider pro sortir de l’eau par les rochers avec le matos en deux morceaux !

•Sud de Ponta Preta B
Il s’agit du spot situé devant la plage de l’hôtel Riu où se trouve une location de matériel “Surf Zone”. Ce spot, également offshore tribord, est idéal pour le freeride ou le slalom car il n’y a pas de vagues, hormis un shorebreak qui rend le spot inaccessible dès qu’il devient trop gros.

•Ponta Sino C
Spot au Sud de l’île qui se rapproche plus des conditions européennes, Ponta Sino est side/onshore bâbord avec des vagues pouvant aller jusqu’à deux ou trois mètres. Ce spot ressemble un peu à celui d’El Medano à Tenerife et s’avère être un bon spot de saut. Lorsqu’il n’y a pas de vent, les surfers sont présents, car il y a très souvent des vagues.

•Santa Maria D
Spot de slalom/freestyle qui se trouve au milieu de la baie de Santa Maria devant le Club Mistral et le Surf Zone. Il s’agit d’un spot d’eau plate idéal pour les débutants, car les vagues y rentrent rarement.

Cap Vert

Cap Vert

•Ponta Leme E
Cap VertSpot le plus à l’Est de la baie de Santa Maria, Ponta Leme est un spot pour toutes pratiques. En effet, lorsqu’il n’y a pas de vague, il devient un très bon spot de Slalom/Feestyle.
Dès que la houle rentre, plusieurs vagues apparaissent : la première au bord pour les surfers, SUPers … et une autre, plus au vent, pour surfer avec un vent offshore bâbord. Les locations de matériel sont nombreuses ; on en compte quatre parmi lesquelles le Club Mistral ou encore le Club Angulo, lieu incontournable de Ponta Leme où tous les amateurs de windsurf (mais pas que) se rassemblent autour d’un Tuna Burger ou d’un café !

Cap Vert

Bon Plan : Les taxis sont une très bonne alternative pour se déplacer. Il faut compter entre 2 et 4 euros pour rallier tous les spots du Sud de l’île. Accueillants, souriants et très sympathiques, les chauffeurs se font un plaisir de vous transporter, et ce, dès la sortie de l’aéroport.

 

Un article de Louis Marie Badou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *