Antoine Martin rentre dans le team Espace Windsurf

 

 


Date de naissance : 19 octobre 1993
F193
Résidence : Guadeloupe
Home spot : Guadeloupe Sainte-Anne
Sponsors : JP-Australia, Neilpryde, NP,  Tainos, Renault trucks, Maison60jours, Nossy be, Windysails

 

 

Espace Windsurf (EW) : À quel âge as-tu commencé à naviguer ?

Antoine Martin (AM) : J’ai commencé à l’âge de 5ans grâce à l’aide de mon père qui est un grand passionné de planche à voile.

 

EW : Sur un mois, combien de jours es-tu sur l’eau ?

AM : Tout dépend des conditions et de mes disponibilités, je ne compte pas vraiment mes navigations, mais je suis vraiment très souvent sur l’eau.

 

EW : Comment te déplaces-tu pour aller sur ton spot ?

AM : J’ai la chance d’avoir une maison très proche du spot, donc je prends ma voiture et it’s gone pour une session.

 

EW : De combien de temps as-tu besoin pour te déplacer sur le spot le plus proche ?

AM : Il me faut à peine deux minutes.

 

EW : Qu’es-tu en train de travailler ?

AM : Je n’ai pas un move en particulier, mais je me force à travailler le plus de moves possibles pour être complet dans toutes les conditions, que ce soit en bâbord comme en tribord.

 

EW : Dans ta région, y a-t-il des cours de planche à voile à l’école ?

AM : En Guadeloupe, la plupart des collèges et lycées proposent une option planche qui nous amène ensuite à participer aux Championnats Régionaux puis les Championnats de France UNSS, mais rien ne vaut de bons cours dans les Écoles de Windsurf qui sont assez nombreuses en Guadeloupe.

 

EW : As-tu déjà une idée des études que tu souhaites faire ? Pourquoi ?

AM : J’ai décidé, après le baccalauréat, de me lancer franchement dans la planche pour essayer de percer au haut plus haut niveau mais rien ne m’empêchera un jour, si je n’y arrive pas, de reprendre mes études. En parallèle, je vais me renseigner pour passer un BPJEPS Activités Nautiques.

 

EW : Quelle est (était) l’implication de tes parents ?

AM : Mes parents ont toujours eu une très grande implication dans ce que je fais depuis que je suis tout petit ;  ils m’ont laissé faire ce que je désirais en sport et plus particulièrement en windsurf. Mon père est voilier, on a toujours travaillé, navigué ensemble et cela va continuer encore longtemps.

Ma mère suit mes compétitions de loin, mais continue toujours à m’aider en cas de besoin. Je tiens à dire aussi que beaucoup de personnes dans ma famille sont très impliquées dans ce que je fais dont ma sœur, mes grands-parents, mes tantes et oncles.

 

EW : Tes frères et sœurs font-ils du windsurf ? Avec la même intensité ?

AM : J’ai une grande sœur qui a fait de la planche étant petite, mais elle a plutôt continué dans les études. Ceci dit, elle me soutient à chaque compétition comme si elle était à ma place sur la planche.

 

EW : Navigues-tu avec beaucoup d’amis de ton âge ?

AM : Bien sûr, dès que je suis en Guadeloupe j’appelle mes potes quand il y a des conditions pour se faire de bonnes sessions. La Guadeloupe c’est plus que ça, c’est très convivial et donc on navigue avec beaucoup de personnes de tout âge sur le même spot avec une bonne ambiance !

 

 

EW : Penses-tu avoir de la chance ?

AM : Pour ma part, c’est déjà une chance énorme de pouvoir faire de la planche à voile en loisir et je trouve que c’est encore plus une chance de pouvoir vivre sa passion : j’en ai pris très vite conscience,  c’est pour cela que j’en profite depuis mes débuts.

 

EW : As-tu un entraîneur ?

AM : Je n’ai pas d’entraîneur particulier, mon père me donne des conseils ainsi que les moniteurs de mon club, mais aussi certains coureurs pros. Plus jeune, j’avais des entraînements avec le Pôle Espoir en Bic 293 qui m’ont donné une bonne base en terme de compétition.

 

EW : Que maîtrises-tu le plus ?

AM : Le 360° Front-side re-entry, je suis un fou de cette manœuvre !

 

EW : En vague et freestyle, comment fais-tu pour apprendre un nouveau move ?

AM : La base pour apprendre un move c’est vraiment le travail et l’entraînement sur plusieurs heures.

Les conseils sont très importants, car « tout conseil est bon à prendre ».

Je regarde beaucoup de vidéos, pour moi c’est un facteur déclencheur de la manière dont il faut que je procède pour faire ma figure.

 

EW : Quels sont tes meilleurs résultats ?

AM : 1er Seniors overall Championnat de Guadeloupe 2012, 1er Seniors Championnat de Guadeloupe en Vagues 2012, 25ème PWA Wave seniors 2012 et 3ème PWA Wave juniors (- de 22 ans)  2012

 

EW : Quels sont tes objectifs en windsurf ?

AM : Faire de bons résultats dans ma discipline, toujours rechercher des sensations de plus en plus fortes, surtout me faire plaisir et profiter de cette chance jusqu’au bout.

 

EW : Qu’aimerais-tu passer un jour ?

AMJ’ai en tête depuis quelques mois le push into front et je compte bien m’entraîner sur ce move dès que les conditions le permettront.

 

EW : Fais-tu attention à ta nourriture ? Comment ?

AM : Il est vraiment important pour un sportif de faire attention à son alimentation. Je n’y porte pour l’instant pas une grande importance, je fais attention, mais sans plus et je pense que c’est un point que je vais essayer de prendre au sérieux dorénavant.

 

EW : Quel est ton spot préféré ?

AM : For sure, mon home spot à Sainte-Anne bâbord et La Passe à Cola dans le grand cul de sac en Tribord.

EW : Quel est ton rider préféré ?

AM : Un bon nombre de riders ont un très gros niveau et des styles différents, c’est pourquoi je ne m’inspire pas que d’un rider mais de plusieurs.

 

EW : Lis-tu des magazines de windsurf ?

AM : J’aime bien m’intéresser à l’actualité du windsurf. Je suis souvent sur le web, mais dès que j’ai un magazine dans les mains, je me fais un plaisir de le lire.

 

EW : Comment décrirais-tu le windsurf ?

AM : C’est une très bonne question… car dans un sens ça ne se décrit pas vraiment, mais on pourrait quand même dire que c’est un rêve, une passion, de l’adrénaline à chaque sortie et surtout un style de vie.

 

EW : Penses-tu faire du windsurf toute ta vie ?

AM : J’en ferai jusqu’à ce que cela ne soit vraiment plus possible, mais ce moment arrivera, j’espère, le plus tard possible  🙂

 

EW : Es-tu sponsorisé ? Payes-tu une partie ?

AM : Depuis cette année, j’ai la chance d’avoir JP-Pryde et NP qui me fournissent du matériel, ainsi que des combinaisons et Taïnos pour les vêtements depuis quelques années déjà !

Après pour les sous, j’ai trois sponsors locaux : Renault Truck, Maison 60 jours et Nossy Be, mais la plus grande partie, pour l’instant, reste ma famille.

C’est pourquoi dès mon retour en Guadeloupe, je vais préparer plusieurs dossiers pour essayer de trouver un gros sponsor, car le budget annuel pour faire une saison complète en Windsurf est vraiment très important.

 

EW : Que souhaites-tu rajouter ?

AM : Pour l’instant, je suis parti sur un style de vie qui m’appartient et j’ai pris cette décision tout seul, mais sans oublier les conseils de mes proches. Je suis vraiment fier de cette décision et je pense que chacun doit essayer de faire ce qui lui plait ! Mais je dois reconnaître que j’ai beaucoup de chance d’avoir une famille qui me soutient à 100 % dans ce choix !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *